CONSTRUCTIONS NANCEIENNES DE PESAGE

INDUSTRIEL - COMMERCIAL - MEDICAL - MECANIQUE - ELECTRONIQUE
INFORMATIQUE INDUSTRIELLE - AUTOMATISMES

Accueil Remonter Contactez-nous Sommaire 

Legislation
Principe Legislation

 

Qualité de mesure : SILOTHERMOMETRIE

PROFESSIONALISME DE SURVEILLANCE DE LA TEMPERATURE  


Le nouvel arrêté silos applicable, pour certains points dès 1998, rend nécessaire la révision complète des systèmes de mesure de température et de surveillance. Le professionalisme de C.N.P., implanté à MAXEVILLE et travaillant pour divers secteurs industriels permet de concilier mise en conformité immédiate nécessaire et système évolutif permettant un investissement étalé sur plusieurs années.

 

Sondes : une nouvelle technologie

Toutes les sondes sont équipées d'éléments de mesure résistifs PT100 ou PT1000 en montage 2 fils, normalisés suivant IEC751. Les sondes à résistance pour silos peuvent être montées sur une fixation en charpente ou sur dalle de béton. Le montage avec boîtiers de raccordement en aluminium, degré de protection IP65, permettent l'interchangeabilité de l'élément de mesure silo plein.

ATEX N°LCIE 00 ATEX 6015 X

ATEX N°LCIE 01 ATEX 6077 X

 

Solutions scrutation et alarmes évolutives

C.N.P. propose des solutions évolutives, reposant sur un même scrutateur, allant de la configuration la plus simple aux systèmes les plus sophistiqués.

Scrutation et alarmes

La solution de base, adaptées aux petites unités locales, comporte de 1 à 50 modules à 8 entrées analogiques et un module scrutateur à sorties relais pour pré alarme, alarme et défaut sonde.

 

Scrutation, Alarme et archivage d'événements

La seconde solution propose une sortie sur imprimante avec date, heure, numéros de voies, valeurs atteintes et type d'événements.

 

SUPERVISION SUR SITE OU A DISTANCE

La troisième solution permet la supervision sur PC, la surveillance à distance et tout report d'alarme (téléalarme…).

La supervision proposée par C.N.P. est particulièrement claire. Le principe est une visualisation ascendante. Un écran principal présente un synoptique du site, à partir duquel on peut zoomer dans un silo spécifique. Depuis la vue d'un silo, il est possible de voir les détails d'une cellule (jusqu'à 9 températures), et à partir de la vue de la cellule, il est possible d'afficher les caractéristiques du point de mesure (valeur réelle, seuils de pré alarme et d'alarme).

 

SUPERVISION AVEC AUTOMATISATION

La quatrième solution propose un système complet de communication PROFIBUS ou MODBUS permettant l'échange de données avec des automates programmables.

C.N.P. dispose d'une équipe de conseillers et de techniciens capables de faire un audit précis des installations, de proposer des solutions simples pour répondre à l'urgence de la mise en conformité. Ces solutions, basées sur des éléments normalisés, vous garantissent la pérennité des systèmes.


Qualité de mesure : SILOTHERMOMETRIE

PROFESSIONALISME DE SURVEILLANCE DE LA TEMPERATURE  

 

Le nouvel arrêté silos applicable, pour certains points dès 1998, rend nécessaire la révision complète des systèmes de mesure de température et de surveillance. Le professionalisme de C.N.P., implanté à MAXEVILLE et travaillant pour divers secteurs industriels permet de concilier mise en conformité immédiate nécessaire et système évolutif permettant un investissement étalé sur plusieurs années.

Sondes : une nouvelle technologie

Toutes les sondes sont équipées d'éléments de mesure résistifs PT100 ou PT1000 en montage 2 fils, normalisés suivant IEC751. Les sondes à résistance pour silos peuvent être montées sur une fixation en charpente ou sur dalle de béton. Le montage avec boîtiers de raccordement en aluminium, degré de protection IP65, permettent l'interchangeabilité de l'élément de mesure silo plein.

ATEX N°LCIE 00 ATEX 6015 X

ATEX N°LCIE 01 ATEX 6077 X

 

Solutions scrutation et alarmes évolutives

C.N.P. propose des solutions évolutives, reposant sur un même scrutateur, allant de la configuration la plus simple aux systèmes les plus sophistiqués.

Scrutation et alarmes

La solution de base, adaptées aux petites unités locales, comporte de 1 à 50 modules à 8 entrées analogiques et un module scrutateur à sorties relais pour pré alarme, alarme et défaut sonde.

Scrutation, Alarme et archivage d'événements

La seconde solution propose une sortie sur imprimante avec date, heure, numéros de voies, valeurs atteintes et type d'événements.

SUPERVISION SUR SITE OU A DISTANCE

La troisième solution permet la supervision sur PC, la surveillance à distance et tout report d'alarme (téléalarme…).

La supervision proposée par C.N.P. est particulièrement claire. Le principe est une visualisation ascendante. Un écran principal présente un synoptique du site, à partir duquel on peut zoomer dans un silo spécifique. Depuis la vue d'un silo, il est possible de voir les détails d'une cellule (jusqu'à 9 températures), et à partir de la vue de la cellule, il est possible d'afficher les caractéristiques du point de mesure (valeur réelle, seuils de pré-alarme et d'alarme).

 

SUPERVISION AVEC AUTOMATISATION

La quatrième solution propose un système complet de communication PROFIBUS ou MODBUS permettant l'échange de données avec des automates programmables.

C.N.P. dispose d'une équipe de conseillers et de techniciens capables de faire un audit précis des installations, de proposer des solutions simples pour répondre à l'urgence de la mise en conformité. Ces solutions, basées sur des éléments normalisés, vous garantissent la pérennité des systèmes.


Extrait du J.O. Numéro 165 du 19 juillet 2000 page 11092

 

Textes généraux

Ministère de l'aménagement du territoire et de l'environnement

 

Arrêté du 15 juin 2000 modifiant l'arrêté du 29 juillet 1998 relatif aux silos et aux installations de stockage de céréales, de graines, de produits alimentaires ou de tous autres produits organiques dégageant des poussières inflammables

 

Art. 3. – l'article 16 de l'arrêté du 29 juillet 1998 susvisé est remplacé par les dispositions suivantes :

"Art. 16. – Dans les zones où peuvent apparaître des atmosphères explosives au sens de l'arrêté du 31 mars 1980 susvisé, les installations électriques sont réduites à ce qui est nécessaire aux besoins de l'exploitation. Elles doivent être entièrement constituées de matériels utilisables dans les atmosphères explosives et doivent satisfaire aux dispositions des réglementations en vigueur.

Les installations électriques doivent satisfaire aux dispositions du décret du 14 novembre 1988 susvisé.

L'exploitant doit tenir à la disposition de l'inspecteur des installations classées pour la protection de l'environnement un rapport annuel effectué par un organisme compétent.

Ce rapport doit comporter :

-          Une description des installations électriques présentes dans les zones où peuvent apparaître des atmosphères explosives;

-          Les conclusions de l'organisme quant à la conformité des installations électriques ou les mesures à prendre pour assurer la conformité avec les dispositions de l'arrêté et du décret susvisé."


Extrait du J.O. Numéro 165 du 19 juillet 2000 page 11092

 

Textes généraux

Ministère de l'aménagement du territoire et de l'environnement

 

Arrêté du 18 décembre 2000 modifiant l'arrêté du 29 décembre 1998 relatif aux prescriptions générales applicables aux installations classées pour la protection de l'environnement soumises à déclaration sous la rubrique n° 2160 "Silos et installations de stockage de céréales, graines, produits alimentaires ou tout autre produit organique dégageant des poussières inflammables"

 

Art. 3 – L'article 4.4 de l'annexe I de l'arrêté du 29 décembre 1998 susvisé est ainsi rédigé : "4.4. Matériel électrique de sécurité. – Dans les zones où peuvent apparaître des atmosphères explosives au sens de l'arrêté du 31 mars 1980 portant réglementation des installations électriques des établissements réglementés au titre de la législation sur les installations classées et susceptibles de présenter des risques d'explosion, les installations électriques sont réduites à ce qui est nécessaire aux besoins de l'exploitation. Elles doivent être entièrement constituées de matériels utilisables dans les atmosphères explosives et doivent satisfaire aux dispositions des réglementations en vigueur.

Les installations électriques doivent satisfaire aux dispositions du décret n° 88-1056 du 14 novembre 1988 pris pour l'exécution des dispositions du livre II du code du travail (titre III : hygiène, sécurité et conditions de travail) en ce qui concerne la protection des travailleurs dans les établissements qui mettent en œuvre des courants électriques.

L'exploitant doit tenir à la disposition de l'inspecteur des installations classées pour la protection de l(environnement un rapport annuel effectué par un organisme compétent.

Ce rapport doit comporter :

-          Une description des installations électriques présentes dans les zones où peuvent apparaître des atmosphères explosives;

Les conclusions de l'organisme quant à la conformité des installations électriques ou les mesures à prendre pour assurer la conformité avec les dispositions de l'arrêté et du décret mentionnés ci-dessus."

 

Accueil ] Remonter ]

Envoyez un courrier électronique à webmaster@cnp-pesage.fr pour toute question ou remarque concernant ce site Web. Optimisé pour un affichage en 1024 x 768
Copyright © 2003-2004 Constructions Nanceiennes de Pesage
Dernière modification : 29 septembre 2004